Rencontres Femmes Cougar - cougar-rencontre.net

Une cougar, c’était quoi dans l’imaginaire populaire ? Un félin du même nom ? Dans la société des hommes du 21e siècle, une femme cougar c’était une femme âgée de quarante à cinquante ans, voire plus, qui aimait la chair fraîche des jeunes hommes beaucoup moins âgés qu’elles. Le dire, l’avouer ? Pourquoi pas. Mais à ceux que leurs charmes intéressaient, à priori. Un jeune homme qui aime les femmes cougar c’est avant tout un jeune homme entre vingt et trente ans qui recherche une femme plus âgée dont la maturité sexuelle en premier lieu lui semble un atout pour une femme et, partant de là, lui semble un objet sexuel. Pour bien des jeunes hommes et bien des femmes cougars, le sexe et ses attraits, voilà ce qui était en jeu dans leur type de relation. Ephémère ou durable ? Fantasme ou besoin réel de maturité d’un côté et de jeunesse de l’autre ? Des mariages étaient-ils envisagés par ces citoyens dont la presse s’empare pour les mettre sur le devant de la scène en parlant des mœurs de certaines stars du PAF et du show business ?

Les parents et enfants des femmes cougars

Une femme de cinquante ans a des parents d’environ 70 à 80 ans en règle générale. Ces citoyens nés avant guerre ne connaissent pas internet et ses possibilités, et ils ont du mariage et des liaisons hommes-femmes des visions tout à fait classiques. Autant dire un homme âgé, une femme plus jeune, des enfants issus de leur union et des petits enfants à la clé en guis d’héritage génétique. Quand des citoyens de cet âge ont comme fille une femme qui se dit sexuellement cougar, donc attirée par des hommes qui pourraient être ses fils, l’attitude de leurs parents peut être ouvertement contre leur façon d’envisager l’amour et pourquoi pas même le mariage, si tant est qu’ils l’envisagent eux ou elles. Même si l’on n’oublie pas quand on est une cougar que sa propre famille peut se montrer réticente voire franchement hostile à vos relations avec de plus jeunes hommes la plupart des femmes cougars se disent prêtes et se montrent prêtes à braver tous les interdits d’une société qui n’est pas faite pour les accueillir.
Le problème de l’intégration d’un jeune concubin au sein de ce type de famille ne sera pas toujours aisé, il ne faut pas se le cacher. Quand il s’agit d’une femme cougar qui, en plus, se trouve avoir eu des enfants d’un premier lit et de l’âge de son nouveau compagnon, la chose n’est pas moins facile. Le regard des enfants peut être bien plus difficile à supporter que celui de ses parents. Telle fille trouvera que sa mère est devenue un danger sexuel pour elle puisqu’elle s’intéresse à ses compagnons à elle, telle autre trouvera que sa mère s’infantilise. Ces façons de concevoir une relation à deux sur un schéma considéré comme non classique pour une bonne partie des jeunes filles se heurte également à la façon classique de concevoir le compagnonnage chez la plupart des jeunes citoyens mâles. Il faut bien dire tout de même que les femmes cougars et leurs homologues masculins plus jeunes intéressés par elles ne sont pas une majorité dans la société française.

Les amis des femmes cougars

Là encore, le problème est le même que dans le schéma parents-enfants évoqué puisque la plupart des citoyens espère faire un mariage selon les règles classiques de leurs grands-parents qui les ont éduqués dans ce sens par le modèle qu’ils représentent et les amis des femmes cougars n’échappent pas à la règle. Il est difficile de sortir des modèles inculqués. Les femmes cougars et les jeunes hommes intéressés par elles sont sortis de ce modèle au même titre que les homosexuels. Si les difficultés d’intégration existent encore dans ce siècle pour les homosexuels elles existent maintenant aussi vis-à-vis des femmes cougars et des jeunes hommes intéressés par elles.
On ne cherchera pas à nier l’attrait qu’elles représentent aux yeux de la jeunesse mais les interdits étant ce qu’ils sont en matière d’unions, les mœurs des citoyens classiques hétéros se heurtent à ce phénomène de société. Les amis d’une femme cougar ont a priori des âges similaires aux siens car la femme cougar aime la jeunesse surtout du côté mâle pour en faire des amants, plus rarement des amis vu que c’est son comportement sexuel qui la fait être considérée comme une cougar, une femme chasseresse, une chasseresse d’hommes. Pas de tous les hommes, vous l’avez compris, seulement des jeunes. Sans pour autant chasser, elles peuvent être demandées. C’est l’acceptation de ce genre de relations intimes qui fait d’elles des femmes cougars. Si les femmes cougars peuvent trouver chez leurs amies femmes des oreilles attentives comme chez n’importe quelle amie, elles se heurteront également à leurs amies et à leurs mœurs sentimentales d’hétéros, classiques le plus souvent, et cela pourra donner lieu à des reproches de temps à autre, pour ne pas dire à une hostilité dès que l’amie cougar entretiendra une relation avec son premier amant ou compagnon plus jeune si les amies en question ne sont pas elles aussi des femmes cougars. Les hommes, quant à eux, pourraient carrément mal prendre ce fantasme ou ce nouveau désir de vie de leur amie cougar et leur désir de s’unir sexuellement à des hommes plus jeunes qu’eux puisqu’en quelque sorte ces jeunes hommes leur enlèvent des possibilités d’unions matrimoniales et sexuelles tout d’abord.

Pourquoi un homme jeune recherche-t-il une femme cougar ?

Une femme cougar pouvant être de n’importe quel milieu social, soit vous en rencontrez une d’un milieu aisé, voire bourgeois, soit vous en rencontrez une d’un milieu social moins aisé. L’intérêt principal pour un jeune homme est bien ce qui se dit dans l’imagerie populaire, à savoir que les femmes cougars représentent un attrait sexuel, non pas de par leur âge, mais de par une expérience sexuelle que l’on imagine plus grande chez une partenaire plus âgée. Une femme cougar plus âgée c’est aussi une femme qui, à priori, connaît plus de monde, et qui peut vous ouvrir bien des portes. Intéressant à notre époque comme dirait une jeune fille en pensant à un homme plus âgé comme partenaire, mais cela c’est le schéma classique. Cet attrait que représentent maintenant les femmes cougars plus âgées est extrêmement intéressant au regard de la vie que connurent les femmes dans les siècles passés quand le mariage était la porte de sortie obligé, la seule pour s’initier au plaisir charnel. Les femmes cougars ne sont-elles pas des Colette après Colette finalement ?
Une femme cougar est certes intéressante pour un jeune homme à bien des égards : ses connaissances professionnelles sont plus grandes que les siennes et elles peuvent lui prodiguer d’excellents conseils. Ds conseils qui seront bien plus appréciés et bien plus tolérés que ceux de leurs mères du même âge ou à peu prés, puisqu’il est commun de trouver plus de facilité à écouter les amis et les inconnus que ses parents. Une femme cougar, si elle s’avère être une femme cultivée, pourra servir de pygmalion à un jeune homme intéressé par un domaine intellectuel comme l’art, pour ne citer que lui, si elle en a l’envie. Elle peut également, par l’ouverture qu’elle a sur le monde, et avec un tantinet d’engagement politique, lui faire voir le monde d’une manière différente et lui permettre ainsi de s’enrichir intellectuellement, ce qui n’est pas à négliger.

Pourquoi une femme devient-elle cougar ?

Une femme mariée jeune et ayant dû supporter un mari jaloux, une femme n’ayant eu que des compagnons de fortune, mariés, voire trop distants pour assurer une présence régulière et donc satisfaisante à bien des égards, peut finir par trouver de l’intérêt à des demandes de relations intimes émanant d’hommes plus jeunes, et pourquoi pas, en les acceptant, accepter de devenir ainsi une nouvelle cougar. L’âge fait peu à la chose puisque l’on peut trouver des femmes de soixante-quinze ans intéressées par des hommes de trente-huit ou quarante ans.
Sortir avec un homme de cet âge n’est pas sans attrait quand finalement aucune autre demande d’un homme plus âgé ne pourra leur apporter sexuellement ce qu’elles attendent, si, à leur âge, elles en ont encore l’appétit. On s’imagine trop que les personnes âgées n’ont plus d’envies sexuelles mais l’on se rend compte par les médias et le cinéma que ce n’est pas le cas. La demande d’une femme cougar qui veut vous rencontrer, si elle est de prime abord sexuelle, est aussi une demande d’amitié, de tendresse et d’attentions. Il n faut pas négliger cet aspect des relations avec le femmes cougars. C’est donc souvent parce que les demandes d’hommes mûrs se raréfient, intéressés qu’ils sont, eux, par les plus jeunes femmes, que les femmes plus âgées se tournent vers des demandes émanant de jeunes hommes.

A l’aube du papy boom

Etant donné que l’on attendait un nombre considérable de femmes et d’hommes pour partir en retraite depuis 2006, et ainsi prévu jusqu’en 2025, on se rend compte que le potentiel de femmes cougars se fait impressionnant. Quand on considère la pyramide des âges de 1910 à 2010, on est étonné de voir que jusqu’en 1985 la population féminine est plus importante que la population masculine, mais qu’à partir de 1986, les proportions s’inversent et que le nombre d’hommes est supérieur au nombre de femmes de la population française concernée.
Sachant la mortalité des hommes plus élevée que celle des femmes, on comprend que la maturité sexuelle leur vienne avant celle des filles pour des raisons d’espérance de vie, quand bien même on est étonné de voir que les relations sexuelles commencent très tôt pour les filles également depuis cet inversement de tendance. Si l’on peut imputer aux jeunes filles un intérêt marqué pour les hommes plus âgés dans leur jeune âge parfois, parce qu’ inversement, il en est finalement de même des jeunes hommes qui s’intéressent aux femmes cougars.

L’influence du star-système

Les femmes cougars sont particulièrement portées à la connaissance de la population française par le biais des médias et l’image des belles femmes d’âge mûr donnée par certaines stars que voyaient dans leur jeunesse les jeunes hommes à la télévision ou sur des pochettes de disques peut avoir eu une influence sur ceux qui les demandent.et, partant, sur la tendance inscrite dans notre siècle qu’est la femme cougar.
S’il faut bien se dire au départ que comme sur un marché économique, s’il existe des femmes cougars que l’on peut rencontrer c’est qu’il existe tout d’abord des jeunes hommes qui veulent les rencontrer, un femme cougar est avant tout une femme faite de désirs et d’attentes.
Sans que le commun des mortels puisse penser, ou rarement, comme Jesus, un compagnon de Madonna, se trouver l’équivalent de Madonna, le fantasme n’est pas loin de la star dans l’envie que peuvent en avoir les jeunes hommes attirés par ce genre de beauté ou de femme fatale. Les femmes de la cinquantaine ont, avec les progrès des laboratoires et de l’esthétique en général, y compris avec l’aide des créateurs de mode, une image jeune beaucoup plus longtemps que les femmes des siècles précédents pour le même âge, d’où l’intérêt sexuel qu’elles conservent aux yeux de bien des jeunes hommes.