Site de rencontre Cougar - cougar-rencontre.net

Les femmes mûres sur les sites de rencontres

La vie fait que les hommes et les femmes souhaitent se rencontrer et partager ensemble des moments conviviaux. Le net est extraordinaire pour les rencontres puisqu’il permet de faire connaissance avec des femmes inconnues de vous parmi lesquelles se trouve peut-être la femme de votre vie. La femme de votre vie, quand vous avez soixante ans, c’est une femme mûre. Les femmes mûres ne sont pas les dernières à souhaiter trouver ou retrouver après divorce ou veuvage des compagnons de vie. Alors les sites de rencontres, qu’ils soient gratuits ou payants en comptent un bon nombre à côté des jeunes filles. On peut même dire qu’avec le papy-boom les femmes mûres révèlent qu’elles aiment encore à quarante, à cinquante, à soixante. On aurait tort de les croire mortes, de les croire désespérées. Elles sont dynamiques et gardent l’esprit et l’œil ouvert avec une foi aguerrie. Plus expérimentées, plus sages ou plus folles, elles ont tout en plus avec plus de rides que les jeunes.

Elles sont partout

Elles sont partout car la population vieillit et que vieillir ne les fait plus supporter le veuvage sans l’espoir d’une renaissance sentimentale. Elles sont partout parce que le divorce et les erreurs de jeunesse elles ont la possibilité de les changer en bonheurs de leur maturité. Elles sont partout parce qu’il le faut bien. Elles existent ! Chefs d’entreprise sans compagnons, avec enfants ou sans enfants, les femmes du 21e siècle seniors ont été des femmes au 20e. Elles ont connu des hommes, elles en ont aimé, elles ont été heureuses, elles ont été déçues. Souvent déçues. Elles cherchent la qualité des relations hommes-femmes. Oui, on peut dire que c’est cela qui les caractérise. Les femmes mûres ne sont pas des femmes que l’on prend et que l’on jette comme on prend un mouchoir pour se moucher. Si on leur a fait le coup une ou deux fois on s’en est mordu les doigts. Elles disent ce qu’elles pensent, elles ont du caractère. C’est ça l’apanage d’une femme mûre du 21e siècle. Avoir quarante ou cinquante ans en 2012 et savoir cette année-là ce qu’on cherche après avoir fait le tour de ce que l’on a aimé et pas supporté dans les relations hommes-femmes, c’est ça leur force. On ne leur marche pas sur les pieds, on ne leur pince pas la fesse, on ne leur tape pas sur l’épaule, on ne leur dit pas « mort de rire » sans qu’elles le soient et ne vous disent adieu.

Pourquoi elles sont présentes sur les sites ?

Parce qu’elles vivent avec leur temps et ne seront jamais assez vieilles pour ne pas savoir utiliser internet qui est, comme elles, de leur siècle. C’est une arme de communication internet, et, comme les Amazones, les femmes mûres du 21e savant s’en servir des armes. Les Amazones, dit la légende, sont une race de femmes guerrières qui vivaient entre femmes et n’acceptaient que les hommes valeureux auprès d’elles. On les croyait mortes et voilà qu’elles ont toujours été près de vous, que vous les avez toujours côtoyées sans les aimer ou en les adorant. Tout dépend quel homme vous étiez, tout dépend quelle femme vous étiez quand vous les avez côtoyées. Jalousées des autres femmes parce qu’elles ont du caractère et du charisme, la vie des femmes mûres n’est pas de tout repos. Ce que c’est que d’aimer la vie finalement quand tant de personnes ne savent plus à quels saints se vouer pour réussir leur vie. Etre présente sur un site de rencontres c’est être comme sur un réseau social avec une dimension intime en plus : on dévoile sur un site de rencontres que l’on est seules, que l’on a envie de retrouver un compagnon pour partager la vie. C’est ça la grande différence avec le réseau social. Il y a dans le site de rencontres une dimension confession. Pour autant, rien ne vous met à l’abri des Amazones-chasseresses en quête de sensations fortes et de montagnes russes plutôt que de vie commune.

Vous souhaitez partager ?

Vous souhaitez partager quoi avec des femmes mûres comme on en trouve sur les sites de rencontres classiques sur internet ? Des parties de jambes en l’air ? Vous n’allez pas plaire à toutes, loin de là et quant à en garder une, c’est une autre paire de manches, que vous ayiez leur âge ou vingt ans. Vous auriez tort de prendre leur génération pour celle des femmes faciles. Je crois plutôt que c’est vous qui êtes dans une quête de facilité. Le chef d’entreprise divorcé Amazone femme mûre entend bien avoir avec son compagnon une communication de très bonne qualité car; dans sa jeunesse, c’est ce qui a le plus pêché dans les relations hommes-femmes. Les femmes mûres, elles, elles ont appris cela. Tâchez de grandir avant de vouloir en rencontrer une. Les enfants sont symphas mais le rôle de mère n’est pas du tout ce qu’elles attendent pour leur futur compagnon. Souvent elles en ont des enfants, ou ils sont grands. Le beau-père attardé dans sa maturité les irritera. Intelligence, communication, drôlerie avec finesse, talents divers, si vous possédez tout cela vous pouvez penser que vous allez faire une belle rencontre avec une femme mûre sur un site de rencontres. Vous même, si vous avez de grands enfants vous chercherez peut-être à rencontrer pour partage une femme avec des enfants en accord afin de recréer une dynamique de famille recomposée. Les valeurs que vous véhiculez seront-elles celles de cette femme mûre que vous souhaitez rencontrer ? Sans valeurs communes, aucun couple ne fait un long bout de chemin ensemble. Si l‘insouciance est supportable dans la jeunesse et souvent son apanage, à l’âge d’une femme mûre ça ne l’est plus, comme l’indique aussi le mot « mûr » dans « un homme mûr ».

Le siècle de l’intelligence virtuelle…

peut-il être un siècle pour des hommes sans intelligence dans des premiers contacts virtuels? Le virtuel, contrairement à ce qu’en disent bien de gens des 3e et 4e âges, c’est comme la vie. On y fait des rencontres, on y crée des liens, on échange, on s’apprécie, on s’oublie par manque d’affinités, on s’aime…parfois. Et le premier contact, c’est souvent le bon comme on dit toujours. Il est certain que les femmes nées aux alentours des années cinquante, soixante ont fait des études plus poussées que leurs mères et que cela est une donnée que doivent prendre en considération les hommes qui souhaitent leur plaire. Avec les études se développe leur intelligence. Avec les études se développe leur ouverture d’esprit. Pourquoi pensez-vous qu’entre un homme cultivé et attentionné et un homme m’as-tu vu et violent elles choisiraient le second ? La bêtise ne touche pas les gens intelligents avec la méchanceté. « Qui se ressemble s’assemble » dit le dicton. Vous avez tout compris. A quoi bon perdre son temps avec des gens qui vous donnent des boutons. Ceux qui insisteront pour faire votre connaissance alors que vous ne le souhaitez pas seront vite catalogués persona non grata. Sur les sites, tant que vous ne communiquerez pas vos coordonnées perso mais que vous vous contenterez de rendez-vous dans des cafés corrects pour voir à qui vous avez réellement à faire, vous n’avez pas de crainte de harcèlement à avoir. C’est l’avantage du net par rapport à la vie courante. Vous devez savoir ce qu’il en est des individus collants qui veulent votre carte de visite dès la première soirée, à qui vous la donnez, et qui, par suite, vous créent tout un tas d’ennuis.

Quoi faire ensemble ?

A partir du moment où l’on se met sur un site de rencontres c’est que l’on a dans l’idée de mettre du temps à disposition pour rencontrer des compagnons potentiels. Le potentiel, comme on dit professionnellement, c’est tout un tas de capacités que l’on a. L’amour est peut-être au bout d’une rencontre. Peut-être. Tout va dépendre du potentiel des hommes qui vont vouloir rencontrer les différents profils de femmes mûres existant sur le net et il en existe autant que de possibles, infiniment. Comme de relations d’amour réussies. Cultiver son potentiel capacités c’est déjà prendre une bonne assurance. D’un côté comme de l’autre, hommes ou femmes mûrs. Sachant que la différence de recherche d’une femme mûre qui investit l’espace d’un site de rencontres en vue d’un nouveau compagnon est différente d’une quête d’amitié, ne pensez pas, en voyant leurs profils, que le seul fait de faire du karaoké comme l’une d’entre elles vous mettra dans sa vie. Pensez à vos attentes et cherchez le profil qui vous correspond le plus. A elles d’en faire autant. Pour partager une soirée Chandeleur, vous attendrez d’être rentré dans sa vie si une femme mûre vous le permet. Internet n’est pas le « Sésame ouvre-toi » que vous auriez l’air de croire, messieurs. Si vous avez, par contre une opinion sur les relations hommes-femmes, une expérience, des expériences à partager, parlez-en en étant sincères et courtois. Vous devriez obtenir des réponses car ça, c’est la vie. La grossièreté est déjà cataloguée avec la méchanceté.

Pourquoi s’éviter ? Les bonnes raisons

Les bonnes raisons paraissent claires et déjà énoncées mais les individus sont changeants et les tournants de la vie n’existant pas que sur la route, on peut tout craindre d’eux. Sales, bêtes, méchants, ignorants, orgueilleux, vaniteux, m’as-tu-vu, pleurnichards, dépressifs… Grands malades s’abstenir. Mis à part eux, ils sont bienvenus avec tous leurs profils de vies. La découverte de quelqu’un est toujours une joie. Et des moments de partage à venir si le premier contact vous laisse un bon souvenir, ou, comme on dit, un goût de « revenez-y ». D’un côté comme de l’autre, puisque dans une relation envisagée pour deux les deux doivent porter l’un sur l’autre le même regard positif, sans quoi, comme le soufflé au fromage, l’envie de se voir retombe généralement très vite. La bonne cuisine pour un couple d’âge mûr c’est une affaire de cœurs. On en a fini avec les belles gueules qui ne se mangent pas en salade comme on dit. Ca devient juste une cerise en plus sur le gâteau du cœur. Mais sans la cerise on sait que le gâteau sera encore bon dans vingt ans quand le cœur y est des deux côtés. Pour s’éviter à coup sûr ? Ne pas en avoir. Ce qui n’était pas le cas dans la jeunesse des femmes mûres mais « A chaque âge ses plaisirs » dit le dicton. Le sport attire toujours les femmes et le hommes mûrs. Les goûters retraités pas encore. C’est la raison pour laquelle tant de femmes mûres font savoir sur le net que leur cœur est de nouveau à prendre. Les femmes mûres ne sont pas des mamies. Ce n’est pas dans le bottin mondain que vous l’auriez appris.